VYV Care

Le groupe dévoile ses perspectives à la presse

Le 30 juin dernier, lors d’une conférence de presse, Thierry Beaudet, Stéphane Junique et Stéphane Dedeyan ont fait le bilan des actions menées durant la crise par le groupe et ses entités. IIs ont également présenté aux journalistes les perspectives à venir qui démontrent que le Groupe VYV est un acteur incontournable du mieux-vivre.

« En tant que mutualiste, nous n’avons pas vocation à faire de l’argent sur le dos de cette crise », affirme Thierry Beaudet devant les journalistes assistant, en présentiel mais aussi en distanciel, à la conférence de presse, organisée à notre siège parisien le 30 juin dernier. Le président du groupe, Stéphane Junique et Stéphane Dedeyan, respectivement vice-président délégué et directeur général, ont donné les preuves de l’engagement du groupe en pleine pandémie, citant notamment les 20 000 collaborateurs de VYV3 en première ligne.

Un « crash-test » réussi

« La crise sanitaire démontre toute la pertinence du projet du groupe qui consiste à faire système entre tous nos métiers : mutuelle et assurance ; services et assistance ; soins et accompagnement ; habitat et logement social », a argumenté Thierry Beaudet. Notre président, Stéphane Junique et Stéphane Dedeyan ont ainsi dressé le bilan des actions menées sur l’ensemble du territoire, s’appuyant sur des extraits des reportages diffusés en interne lors de l’émission du 22 juin, et des initiatives des entités valorisées également sur le nouveau site www.forces-vyv.fr, créé dans le cadre de la première campagne de communication grand public.

Durant cette conférence de presse, ils se sont également projetés vers l’avenir en évoquant les perspectives qui se dessinent pour le Groupe VYV. Ainsi pour 2020, le groupe se fixe deux objectifs :

  • Mener une stratégie nationale sur l’autonomie à travers un axe, celui d’« aider les aidants à aider ». Il s’agit de proposer aux aidants un parcours personnalisé dans la durée, de l’entrée en dépendance du proche âgé à son placement en établissement ou son décès.
  • Accompagner les initiatives de terrain pour les accélérer. Le Groupe VYV entend favoriser et accompagner les actions de terrain sur ses quatre métiers (mutuelle et assurance ; services et assistance ; soins et accompagnement ; habitat et logement social) pour répondre aux besoins et attentes de ses adhérents, patients, clients, résidents, sur tout le territoire. Pour définir cet accompagnement, le Groupe VYV va poursuivre sa démarche des interrégionales dès la rentrée prochaine.

L’impact économique

Lors des questions des journalistes, l’impact économique de cette crise pour le Groupe VYV a été largement abordée. Stéphane Dedeyan a été précis sur les pertes : « c’est un choc de 10 points sur notre solvabilité, ce n’est pas négligeable mais néanmoins absorbable grâce à nos réserves financières. » A la question de savoir si les économies faites par les mutuelles vont être reversées au système de santé, Thierry Beaudet prône la transparence : « Nous ne sommes pas seulement des acteurs de l’assurance mais aussi des acteurs de l’offre de soins, il ne faudrait pas qu’à la crise sanitaire succède une crise de l’accès aux soins parce que des structures de soins auraient été fragilisées et ne pourraient pas répondre aux besoins de la population. Il faudra donc du temps pour connaître le vrai impact de cette crise.»

Acteur de solutions

Aux questions des journalistes, Stéphane Junique, en tant que président de VYV3, répond solutions et responsabilités : « Il est important d’accélérer la structuration d’un pôle non lucratif sur les enjeux du soin et de l’accompagnement mais aussi sur les sujets de santé et de protection sociale. » Le groupe sera donc au rendez-vous pour le Ségur de la santé car il ne doit pas être uniquement le Ségur de l’hôpital public mais bien celui de l’ensemble des problématiques liées à la santé et à la protection sociale. Le groupe entend également s’investir dans les prochaines réflexions sur la loi Grand âge et Autonomie. Il en appelle dans un plaidoyer, remis aux journalistes, à une réforme d’ampleur, globale, conjuguant revalorisation des métiers, amélioration de la qualité des services, adaptation aux parcours et aux besoins, optimisation des coûts, régulation des prix et financement par la solidarité nationale. « Le Groupe VYV doit s’imposer comme l’entrepreneur du mieux vivre utile et reconnu », conclut Thierry Beaudet.

Retrouvez le Plaidoyer grand âge et le Dossier de presse.

Partager cet article par mail

-1+1 1 votant(s)
Loading...