VYV Care

Retour sur le data morning « Ma santé 2022 », volet numérique

La Direction de la transformation stratégique accompagnée de la Direction stratégie & innovation de VYV 3 a organisé un nouveau data morning pour présenter le programme « Ma santé 2022 » sur son volet numérique.

120 participants ont suivi en direct, jeudi 2 juillet, un webinaire e-santé, sujet qui connaît une accélération en France avec le lancement du plan « Ma santé 2022 ». Celui-ci s’articule autour de la formalisation d’une politique globale de la e-santé en France, menée par le gouvernement. Lancé depuis 2018, ce plan a pour objectif de favoriser une meilleure organisation des professionnels de santé qui devront travailler ensemble et mieux coopérer au service des patients.

« Ma santé 2022 » comporte dix chantiers. Le neuvième est le volet numérique, composé de cinq grandes orientations qui balisent l’ensemble de l’écosystème : gouvernance du numérique renforcée, sécurité et interopérabilité des systèmes d’informations, déploiement de services numériques socles, création de plateformes numériques nationales et soutien à l’innovation. Grâce à la volonté de réunir les initiatives publiques et privées et de mettre en commun des infrastructures, le déploiement de la e-santé laisse entrevoir des applications en matière de prévention et d’information.

Après une introduction de Sylvie Kermabon, responsable projet Ma santé 2022 volet numérique Groupe VYV, Camille Patthey, en charge du déploiement du dossier médical partagé (DMP) à la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), a présenté la stratégie d’alimentation et de déploiement pour ce dispositif à disposition des français. Véritable « mémoire de votre santé » et composant de l’Espace Numérique de Santé, il a pour vocation de simplifier la vie du patient dans ses démarches de soins et fluidifier l’accès à ses données de santé par ses médecins.

Sébastien Letellier, CEO de Health Factory, expert en innovation santé et intervenant en tant que conseiller sur les « structures 3.0 » auprès du Ministère des solidarités et de la santé s’est exprimé sur la partie « soutenir l’innovation et favoriser l’engagement des acteurs », cinquième orientation du volet numérique. A l’initiative du Hacking Health Camp dont le Groupe VYV est partenaire, Sébastien a également animé l’atelier organisé par Simon Chancerel de la direction de la transformation stratégique sur la thématique « structures 3.0 ». Un atelier webinaire destiné aux acteurs des structures médico-sociales du groupe qui souhaiteraient répondre à un appel à projets du ministère des solidarités et de la santé, pour financer leur projet en innovation impliquant les patients.

Willy Allègre, ingénieur PhD au centre mutualiste de rééducation et de réadaptation fonctionnelles de Kerpape, Mutualité Française Côtes d’Armor, a illustré cette dynamique de « structures 3.0 » en présentant le centre, ses activités et recherches innovantes dans une stratégie d’innovation ouverte, en partenariat avec diverses structures du monde de la santé. Toutes partagent comme objectif d’apporter des solutions aux patients pour mieux vivre et faciliter leur quotidien.

Dominique Pon, responsable stratégique de la transformation numérique en santé pour le ministère des solidarités et de la santé devait participer en direct. Appelé par Olivier Véran dans le cadre du Ségur de la santé (les aléas du direct !), il est intervenu via un enregistrement réalisé lors d’un kick off « Ma santé 2022 » organisé par le groupe mi-juin. Il a expliqué que tous les acteurs de la santé, qu’ils soient assureurs, hôpitaux, laboratoires, mutuelles, doivent désormais aller dans le même sens sur les mêmes fondations : le socle commun mis en place par l’état.

Pour revoir le webinaire en replay :

Les messages essentiels : 3’36

L’introduction : 11’30

Partie 1 : 31’49

Partie 2 : 21’17

Partie 3 : 11’19

Partie 4 : 32’40

Conclusion : 7’45

Vidéos à destinée à l’usage strictement interne au sein du Groupe VYV.

Partager cet article par mail

-1+1 Loading...