VYV Care

VYV 3 Pays de la Loire : ouverture d’un service médical de proximité à Cholet

Le 1er mars a ouvert à Cholet un service médical de proximité, visant à pallier la désertification médicale et faciliter l’accès à un médecin traitant. Initié par la mutuelle La Choletaise et soutenu par l’agglomération du Choletais, ce dispositif innovant de santé a été conçu par VYV 3 Pays de la Loire.

Face à une pénurie de médecins sur le territoire Choletais, qui dans les prochaines années va s’aggraver avec des départs en retraite de médecins généralistes non remplacés, la mutuelle La Choletaise et VYV3 Pays de la Loire ont décidé d’agir ensemble. Ainsi, un modèle innovant d’accès aux soins de premier recours, sous le statut de service médical de proximité (SMP), a été conçu par VYV3 Pays de la Loire à l’image de celui déployé à Laval, dont la gestion est assurée par le pôle accompagnement et soins. Ce service s’adresse exclusivement aux habitants sans médecin traitant.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des expérimentations menées en 2020 avec la Caisse des Dépôts et Consignations.

Une priorité, l’accès à un médecin traitant

Le déploiement du futur SMP doit faciliter l’accès aux soins de premiers recours et renforcer le bénéfice d’un médecin traitant. En effet, pas moins de 17% de la population de l’agglomération choletaise, soit plus de 13 000 assurés du régime général, sont actuellement sans médecin traitant et parmi eux, une proportion importante de publics fragiles. Aussi en vitesse de croisière, le SMP sera en capacité d’assurer 15 000 consultations par an et garantir l’accès à un médecin traitant à environ 3 500 patients.

Son organisation

Localisé à la Tour Emeraude à Cholet et ouvert de 8h30 à 13h30 et de 14h à 19h du lundi au vendredi, le SMP Madeleine Brès repose sur une équipe de professionnels de santé et administratifs. 10 médecins à temps partiel, majoritairement retraités, assureront les consultations médicales et seront encadrés par un médecin coordonnateur. Ces derniers seront salariés du pôle accompagnement et soins. De plus, ils seront épaulés par des étudiants en médecine (des internes en stage de 1er niveau et/ou en stage ambulatoire en soins primaires en autonomie supervisée). Au-delà du service apporté aux habitants, cette organisation co-construite avec l’Ordre départemental des médecins permet aussi de contribuer à la formation des futurs médecins et d’encourager leur installation sur le territoire.

A leurs côtés, seront présents d’une part un secrétaire médical pour la gestion des rendez-vous, de la facturation et des dossiers, dont le poste est financé par l’agglomération du Choletais, et d’autre part une assistante médicale pour préparer les consultations, tant sur le volet médical qu’administratif, poste, quant à lui, subventionné par la CPAM.

Enfin, des subventions complémentaires pour financer divers postes tels l’ingénierie de mise en place du dispositif, le système d’information, le loyer, etc., sont apportées par le Conseil Régional, la mutuelle La Choletaise, ainsi que l’Agence Régionale de Santé.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des expérimentations menées en 2020 avec la Caisse des Dépôts et Consignations.

La continuité des soins est une priorité pour tous les acteurs de ce dispositif innovant en santé.

Un podcast consacré au sujet a été diffusé le 31 mars sur VYV Radio santé (à écouter ci-dessous).

Partager cet article par mail

-1+1 Loading...