VYV Care

Formation des sages-femmes & handicap

Après avoir enquêté sur l’accès aux soins gynécologiques des femmes en situation de handicap, l’ARS Île-de-France a lancé, avec l’union régionale des sages-femmes, une expérimentation de sensibilisation, formation des professionnels et suivi des usagers  menée notamment par VYV Care Ile-de-France. L’expérience enrichira les connaissances sur la question et devrait être généralisée en 2021. 

 

L’étude Handigynéco réalisé en novembre 2018 a mis en lumière le suivi ou plutôt l’absence de suivi gynécologique des femmes en situation de handicap (pour plus 40 % d’entre elles). Suite à ce bilan, une approche novatrice a été mis en place pour les établissements médico-sociaux (ESMS) pilotée par des sages-femmes volontaires et formées pour améliorer l’accès aux soins gynécologiques des femmes en situation de handicap accueillies dans les ESMS. Trente établissements dont VYV Care Ile de France sont concernés dans cette phase test avant une généralisation prévue en 2021. 

Avec la collaboration de l’union régionale des professionnels de santé (URPS) sages-femmes, VYV Care Ile de France coordonne une équipe de volontaires qui animent des ateliers pour les professionnels des établissements sur la vie affective et sexuelle, ainsi que sur la violence faites aux femmes, des ateliers d’information et de prévention pour les résidents et les résidentes et peuvent proposer des suivis gynécologiques. 

« Il nous a d’abord fallu nous former, explique Frédérique Perrotte de VYV Care, pour mieux connaître des femmes qu’on n’a pas l’habitude de voir et dont les problématiques sont peu abordées dans notre formation initiale. Mais ce travail est passionnant. On aborde des questions telles que le schéma corporel, l’hygiène, la contraception, la vie affective, le consentement. » 

Outre l’initiation au suivi gynécologique, l’expérience devrait permettre de développer un réseau structuré de soins de proximité et de collecter des données sur la santé gynécologique des femmes accueillies en établissement. 

 

Partager cet article par mail

-1+1 2 votant(s)
Loading...