VYV Care

Croix-Rouge : retour sur un projet qui fait groupe

Au total, ils sont 117 collaborateurs et élus du Groupe VYV à avoir souhaité s’engager dans le dispositif d’écoute aux personnes isolées et vulnérables « Croix-Rouge chez vous ». Cette mobilisation, opérée en l’espace de seulement quelques jours, a, disons-le, dépassé toutes les attentes. A commencer par celle de la Croix Rouge elle-même, qui, face à l’afflux très important de volontaires, n’a pu, au plan opérationnel, tous les intégrer au dispositif, une fois ses besoins en effectifs affinés et son organisation stabilisée. Quoi qu’il en soit, ce projet aura mis en lumière l’exceptionnel esprit de solidarité des collaborateurs, élus et militants du Groupe VYV ; et aussi la capacité de chaque entité à faire groupe. Récit.

« Le Groupe VYV est au rendez-vous de la solidarité envers les personnes isolées et fragiles, comme en témoigne aussi le succès de l’appel à volontariat pour le dispositif d’écoute et d’entraide solidaire « Croix-Rouge chez vous ». Avec 117 volontaires (salariés et élus), nous avons dépassé notre objectif initial, et cela en l’espace de seulement deux semaines entre le lancement du projet et la réponse apportée à la Croix-Rouge. Je tiens à remercier tous les volontaires et à saluer les équipes, coordonnées par VYV3, à l’origine de cette réussite. » Ainsi, s’exprimait Stéphane Dedeyan, Directeur Général du Groupe VYV le 17 avril 2020.

Du courrier au ministre Olivier Véran à l’implication dans la mission

Dès le 20 mars, VYV3, avec d’autres opérateurs du secteur, envoyait un courrier officiel à Olivier Véran pour le sensibiliser à la situation spécifique des établissements médico-sociaux, types EHPAD, et des services à domicile, notamment les infirmières, au regard de la crise sanitaire. Cet appel a été entendu par le ministre. C’est donc logiquement que VYV3 a été associée à la mission, confiée à Jérôme Guedj par Olivier Véran, d’identifier des leviers pour lutter contre l’isolement des personnes fragiles. Des propositions ont été faites au ministre de la solidarité et de la santé, dont cinq ont été validées immédiatement. Elles permettent la mise œuvre d’un véritable plan de mobilisation nationale contre l’isolement.
Une des pierres angulaires des propositions était le renforcement du numéro vert national d’écoute de la Croix-Rouge avec une attention spécifique pour les personnes âgées, fragiles et isolées. Le Groupe VYV, résolument engagé dans la protection des populations les plus fragiles, a choisi de s’investir pleinement dans cette démarche.

Passage en mode projet

Philippe Cotta, Directeur général délégué du Groupe VYV et Directeur général de VYV3, se voit confier le rôle de sponsor du projet. Jean-François Baumann, Directeur Pilotage Stratégique, Projets & Méthodes de VYV3, appuyé, dans son équipe par Alexis Dupont, commence dès lors à organiser les modalités pratiques. Et les problématiques à résoudre sont nombreuses : « C’est un projet piloté par les délais » explique Jean-François Baumann. Et d’ajouter : « Au bout d’une semaine, nous devions être en capacité de proposer un vivier de 30 à 50 volontaires à la Croix-Rouge, mais, beaucoup de choses restaient à éclaircir, dont la capacité de la Croix-Rouge à intégrer autant de collaborateurs en si peu de temps, l’équipement informatique nécessaire, les plages horaires, la formation, les aspects juridiques et ressources Humaines du projet… Sans oublier la protection des données personnelles de nos collaborateurs, élus et militants, et la construction d’une convention de mécénat ». Dès lors, les priorités et contacts vont s’enchaîner pour l’équipe projet, d’abord avec le Groupe VYV, avec la nomination d’un référent Croix-Rouge par entité (UMG Groupe VYV, VYV3, Harmonie Mutuelle, MGEN, MNT, MGEFI, SMACL, Chorum, RMA, Arcade-VYV), et des échanges avec les directions juridiques, communication, ressources humaines, informatiques, contrôle interne et conformité… de façon à ce que tous soient à même d’apporter leur pierre à l’édifice. Mais surtout avec la Croix-Rouge, à travers des points de synchronisation réguliers : « La Croix-Rouge disposait de 50 bénévoles, en capacité de prendre seulement 50 % des appels entrants. Nous avons dû aborder avec eux tous les aspects pratiques, auxquels, bien souvent, ils n’avaient jamais été confrontés. Nous les avons fait se questionner, ce qui les a aidés à structurer leur service dans un contexte de crise où tout était à construire », raconte Jean-François Baumann.

Et pendant ce temps, dans les entités

Alors que la Direction du pilotage stratégique de VYV3 solutionnait les aspects techniques et humains, les référents Croix-Rouge des différentes entités se tenaient prêts à relayer l’appel à volontariat. « J’ai commencé à sonder très tôt les différentes entités de VYV3. Chez certaines, j’ai senti un intérêt marqué pour apporter leur contribution au projet Croix-Rouge et pour répondre aux aspirations d’engagement exprimées par un certain nombre de leurs collaborateurs, en particulier ceux qui n’étaient pas en première ligne sur la gestion de la crise sanitaire » explique Laure-Marine Jeannel, Directrice du développement organisationnel et du développement durable de VYV3 et référente VYV3 sur le projet Croix-Rouge.

Un succès au-delà des espérances

« Honnêtement, on se fixait un objectif de 30 à 50 collaborateurs environ dans un premier temps. Il n’y avait que deux jours entre l’appel à volontariat et la clôture des inscriptions. Notre souhait était d’aller vite pour proposer un premier vivier dans les meilleurs délais à la Croix-Rouge, quitte à procéder en vagues successives. Nous avons été les premiers heureux de cette forte mobilisation, d’autant que la Croix-Rouge anticipait une forte augmentation des besoins. La Croix Rouge a été impressionnée par notre réactivité » raconte Jean-François Baumann. Et Laure-Marine Jeannel d’avancer des explications « Les entités qui ont pu, en fonction de leur contexte actuel, relayer cet appel à volontariat, ont réussi à mobiliser fortement leurs collaborateurs, à l’image des entités du Centre-Val de Loire, de l’UMT Terres d’OC, de l’union faîtière et de l’UTML. C’était l’occasion pour les collaborateurs, dont l’activité avait significativement baissé, de se sentir à nouveau pleinement utile. Et enfin, pour tous ceux qui souhaitaient s’engager mais dont l’activité était trop critique pour le leur permettre, j’ai été heureuse de pouvoir les orienter vers le dispositif de candidature individuel et hors de temps de travail proposé par la Croix-Rouge. »

Mais un succès trop grand

Appelons cela la rançon du succès : la Croix-Rouge a fait face à un afflux inattendu de volontaires, et, dans le contexte de montée en puissance de son nouveau dispositif, elle n’a dans un premier temps, pas été en mesure de contacter aussi rapidement qu’espéré tous les volontaires du Groupe VYV, mais seulement une cinquantaine. Sur cet échantillon, le Groupe a demandé à la Croix Rouge de procéder de manière totalement aléatoire, à l’exception d’un seul critère : le respect de la représentativité des différentes entités ayant répondu à l’appel à volontariat. Au final, 50 collaborateurs VYV animeront le dispositif. En voici la répartition : 7 Chorum, 9 Harmonie Mutuelle, 2 MGEFI, 8 MGEN, 3 MNT, 1 RMA, 2 SMACL, 11 UMG, 7 VYV3. 27 prennent leurs premiers appels la semaine du 11 mai.

« Bien sûr, nous avons tenu à expliquer la situation aux volontaires non contactés, et dont nous comprenons la déception. Nous espérons pouvoir leur proposer d’autres formes d’engagements à court et moyen termes, notamment dans le cadre de la politique de développement durable qui est en train de se structurer », souligne Laure-Marine Jeannel.

Au-delà, retenons surtout la réactivité incroyable dont toutes les entités ont fait preuve, l’implication sans faille des référents des différentes structures, l’aptitude du Groupe VYV à faire preuve d’une grande agilité pour répondre aux grands enjeux sociétaux. Bref, la capacité à faire groupe !

 

Rappel sur le dispositif Croix Rouge chez vous

Les collaborateurs et élus qui viennent en renfort de La Croix-Rouge chez vous remplissent les missions suivantes depuis leur domicile :

  • répondre aux appels;
  • prêter une écoute attentive et bienveillante aux questions et aux propos de la personne ;
  • saisir au fil de la conversation téléphonique les données nécessaires dans un formulaire en ligne ;
  • si sa situation le nécessite, réorienter l’appelant vers des dispositifs sociaux ou vers le soutien psychologique de la Croix-Rouge.

 

 

Un appel à volontariat limité à 48 heures

7 avril

  • détermination des critères pour postuler (disposer d’un poste de travail personnel, d’un espace isolé pour répondre aux appels, maîtriser les outils informatiques, avoir obtenu l’aval de son manager, être disponible sur des créneaux continus de 7 heures pendant au moins 5 jours)
  • rédaction d’un support de présentation du volontariat par la direction de la communication de VYV3 et maquettage dans la journée par l’agence graphique interne du Groupe

8 avril

  • diffusion de l’appel à volontariat par les référents Croix-Rouge sur leurs supports internes et auprès de leurs élus

10 avril

  • 117 volontaires inscrits lors de la clôture des inscriptions à midi

 

Rappel du dispositif

Partager cet article par mail

-1+1 2 votant(s)
Loading...